CONTACT

Mentions légales

 TOUS DROITS RESERVÉS© Marie-Alix Bapt 2017

Un grand nettoyage avec le Kambô

 

 

3 points sur le corps, 3 Litres d'eau, 30 minutes de purge, un moral en béton et une immunité au top pour l'hiver.

Après 1 an de voyage, mon métabolisme a été mis à rude épreuve.

Vadrouiller en sac à dos n'est pas de tout repos pour notre corps et notre mental.

Nous ne mangeons pas forcément ce qui est bon pour nous, notre horloge biologique est perturbée avec les décalages horaires et nous devons nous adapter en permanence à un nouvel environnement, chose qui peut à  long terme fatiguer nos glandes surrénales.

Les glandes surrénales, situées au dessus des reins sécrètent dans les situations de stress, de consommation de sucre blanc ou de café les hormones adrénaline et cortisol.

Souvent sollicité(e)s, elles peuvent fatiguer et un jour se mettre en grève. La fatigue chronique s'installe...

Le stress est un phénomène normal, existant chez toutes les espèces animales et sans lui on pourrait presque s'ennuyer, si si !

Il y a le stress agréable comme une rencontre amoureuse et le désagréable comme une douleur chronique, une pression au bureau ou encore un décès. 

Nous sommes un peu comme les chats...Nous n'aimons pas trop changer de repères bien que sortir de sa zone de confort est essentiel à notre évolution.

Une remise à niveau s'imposait à moi avant mon retour en France.

J'ai alors eu l'occasion d'expérimenter le Kambô; sécrétion venimeuse du Phyllomedusa bicolor, une grenouille verte native d'Amazonie généralement appliquée par les guérisseurs des tribus sur le bras (chez les hommes) ou la jambe (chez les femmes) pour aider l’homme à chasser et soigner le ‘panema’, une sorte de dépression de l’Indien.

 

Son de la grenouillehttps://erowid.org/archive/sonoran_desert_toad/images/bicolor.mp3

 

Les recherches scientifiques sur la sécrétion de cette grenouille ont commencé dans les années 1980. Le scientifique italien Vittorio Erspamer de l’Université de Rome, nommé  prix Nobel, a écrit que cette sécrétion contient un “fantastique cocktail chimique, avec des applications médicales possibles, pas égalé par un autre amphibien.”

Jusqu’à présent, les chercheurs ont trouvé neuf peptides bio-actifs qui ont un effet puissant sur les muscles gastro-intestinaux, les sécrétions gastriques et pancréatiques, la circulation sanguine, la stimulation du cortex surrénal et de l’hypophyse.

L'hypophyse (situé dans le cerveau) est la glande maîtresse de toutes les commandes hormonales sous l'ordre de son chef l'hypothalamus. Elle régule toutes les hormones du corps notamment la dopamine et sérotonine; deux hormones clés de notre

bien-être.

 Le cortex surrénal (écorce de la glande surrénal) joue un rôle important dans la régulation du métabolisme des ions, des sels et de l'inflammation. 

 

Les Bienfaits du Kambô:

- Diminution de la tension artérielle

- Anti-parasitaire et fongique

- Anti-inflammatoire

- Anti-déprime 

- Anti-addiction

- Augmentation du système immunitaire

- Amélioration de la force physique

- Amélioration de la résistance au stress

- Prévention dans la maladie de Parkinson

 
 Contre-indications:
- Femmes enceinte ou allaitante
- Problèmes cardiaques avec ou sans médication
- Hypotension avérée
- Accidents vasculaire
- Caillots sanguins, anévrisme
- Troubles psychiatriques
- Chimiothérapie dans les 4 à 6 semaines avant et après
- Epilepsie
- Maladie d'Addison
- Immunosuppresseurs 
- Lithiase rénale
- Prise d'Ayahasca 3 jours avant la session de Kambô
- Prise d'Iboga, 5Meo-DMT dans les 4 semaines avant la session de Kambo
 
 

Mon expérience:

Il est proposé en occident des cérémonies de Kambô en groupe ou individuel.

J'ai eu la chance de la faire en individuel sur l'île de Kho Pangan avec Niko (www.kamborevival.com), une thérapeute que je recommande vivement. Je suis à Khô Panghan au milieu de la jungle en Thailande. Temps des moussons, il pleut. Il est 7h du matin, je suis à jeun ( importance capitale pour vivre au mieux l'expérience). Niko m'accueille chez elle au milieu de la jungle.

Un futon m'attend et 3 Litres d'eau à boire en 20 min.

Nous commençons la cérémonie par le partage du Rapé, tabac sacré que Niko me souffle dans chaque narine avec une pipe tepi. Mon nez pique, ma tête chauffe.

Je sens tout de suite mon énergie se recentrer, mon corps s'enraciner, mon mental se calmer. Je me sens présente, prête à accueillir la médecine sacrée du Kambô.

La sécrétion de la grenouille est appliquée en couche sous-cutanée à l’aide d’un couteau. L’effet commence environ 30 secondes après l’application et dure près de 20 minutes.

 Je sens le venin monter très rapidement, j'ai chaud, mon visage se gonfle, je me transforme en crapeau. Mes jambes fourmillent, je vomis toutes mes tripes.

Des pensées parasites, lugubres  me viennent à l'esprit. Je sens mon coeur s'ouvrir, la coquille se briser en milles morceaux et la phrase à répétition "cela en est assez". Le liquide évacué devenant plus clair, le rituel prend fin. Je me sens épuisée, vidée.

Je dépose ma purge, au pied d'un cocotier en guise d'offrande. En relevant la tête, je tombe sur cette mue, peut-être un petit clin d'oeil de l'univers... Je me plais à y croire :) .

Les jours et semaines qui suivirent furent magiques: le coeur ouvert, la bonne humeur au rendez-vous, le mental détendu, les pieds sur terre; l'énergie circule librement dans mon corps, la circulation sanguine est meilleure et mes addictions ( et oui nous en avons toutes et tous) se sont calmées.

De retour en France depuis ce début d'année, je me sens plus résistante au froid, aux virus et d'attaque pour de nouvelles aventures. 3 mois après, je sens encore les effets.

 

 

Précautions:

Depuis 2004, une résolution de l’Agence Nationale de Vigilance Sanitaire (Anvisa) en interdit l’usage, le commerce, la distribution et la publicité comme médicament, en dehors des tribus. Cette décision a été prise en l’absence de preuves scientifiques suffisantes prouvant ses bienfaits pour la santé.Les Indiens ont toujours souhaité protéger leur ‘vaccin de la grenouille’. Bien avant la résolution de l’Anvisa, des chefs de tribus opposés à la dissémination incontrôlée du kambô, avaient déposé auprès du Ministère de l’Environnement une demande de registre de leurs connaissances traditionnelles et une plainte pour escroquerie biologique. Cette demande a donné naissance au Projet Kambô qui a ouvert la voie à une réglementation concernant l’accès au patrimoine génétique.Désormais, si une substance organique d’intérêt pharmacologique associée à des connaissances traditionnelles est découverte, les bénéfices du brevet devront être répartis entre le laboratoire et les communautés indigènes.

 

 

J'espère que cet article vous a plu et nourri.

N'hésitez pas à laisser un commentaire, posez vos questions et partager sur les réseaux sociaux.

 

Avec tout mon amour.

 

 

Marie-Alix Bapt

 

Share on Facebook
Please reload

Dernier article

Un grand nettoyage avec le Kambô

February 15, 2019

1/1
Please reload

Articles récents

October 12, 2017

Please reload

@mariealix_bapt